LANCEMENT DE LA VISITE MEDICALE DES RETRAITES : l’activité reprend du service

vendredi 1er juillet 2016

Dans la matinée du vendredi 06 mai 2016 à l’hôpital de district de Bogodogo, la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) et la Caisse Autonome de Retraite des Fonctionnaires (CARFO) ont conjointement organisé la cérémonie de lancement officiel de la visite médicale annuelle gratuite des retraités. Elles ont choisi l’épouse du chef de l’ Etat comme marraine pour ce lancement solennel.

Débutée à 9 heures 30mn, la cérémonie qui est placée sous le parrainage de madame Sika Kaboré épouse du Chef de l’Etat, a connu la présence effective de personnalités politiques telles que le Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Protection Sociale et celui de la Santé. Une cérémonie certes sobre mais riche en symbole pour les organismes de prévoyance sociale et surtout pour les retraités qui ont fait la demande pour la reprise effective de leur visite médicale.

Vêtue d’une blouse blanche pour la circonstance pour ainsi se mettre dans la peau d’un agent de santé, l’épouse du chef de l’Etat a mimé les premiers examens sur un retraité. Ce geste marque le lancement officiel de l’activité. « C’est une très bonne chose que les deux institutions aient entrepris de veiller à la bonne santé de leurs pensionnés. Je souhaite qu’il y’ait un mécanisme qui permette de prendre en compte lors des visites médicales, les personnes âgées qui ne sont couvertes ni par la CNSS ni par la CARFO », dira la marraine.

Le Ministre de la Fonction Publique du Travail et de la Protection Sociale, après avoir indiqué le nombre, la catégorie de bénéficiaires et l’entendue de la visite, fera un rappel historique de l’initiative débutée en 2006 avec la CNSS. La CARFO, elle, entrera dans la danse en 2009, chacune des institutions organisant sa visite médicale. Ce n’est qu’en 2011, que les deux caisses organiseront conjointement la visite. De 2013 à 2015, l’activité a été suspendue pour une relecture des textes et c’est finalement le 16 mars 2016 que le conseil des ministres a adopté le décret instituant la visite médicale annuelle au profit des retraités. L’adoption de ce décret vise une meilleure prise en charge sanitaire des intéressés. M. Félix Yaméogo, Président de l’Association Nationale des Retraités du Burkina (ANRB) lui, remerciera les autorités notamment le MFPTPS pour le respect de la parole donnée.

En effet, on leur avait promis la reprise de la visite médicale ; c’est aujourd’hui chose faite. Nous sommes donc très contents lâchera-t-il, avant de confier ceci : « la visite médicale nous rassure même si on n’est pas pris en charge, le fait déjà de savoir son mal permet de prendre des dispositions ; notre souhait est que la prise en charge soit totale même si pour le moment elle parait difficile pour les deux caisses ». Prévue pour se tenir le 11 mai 2016 sur tout le territoire national, la visite médicale concerne les retraités ou conjoint (es) de retraités décédés.

L’activité touche des milliers de personnes et tout porte à croire que la visite médicale drainera du monde tant elle était attendue par les ex-travailleurs aujourd’hui en repos. Les retraités auront droit à divers examens sanguins, des conseils et orientations vers d’autres spécialistes au cas où leur pathologie ne peut être prise en charge immédiatement avec les produits disponibles.