FORUM NATIONAL SUR LA RETRAITE : Vers une revalorisation des pensions

mardi 14 février 2017

Du 12 au 14 janvier 2017 s’est tenu dans la salle de conférence de Ouaga 2000, le premier forum sur la retraite. L’évènement placé sous le Haut Patronage de son Excellence Monsieur Paul Kaba Thiéba, Premier Ministre, Chef du Gouvernement avait pour thème : « Repenser le système de retraite pour des prestations de qualité durables aux citoyens. »

« Repenser le système de retraite pour des prestations de qualité au service des assurés » : c’est sous ce thème que Son Excellence Monsieur Paul Kaba Thiéba, a ouvert officiellement le premier forum sur la retraite. Organisé par le Ministère de la Fonction Publique, du Travail et de la Protection Sociale, le forum avait pour objectif d’améliorer le système de retraite servi par la CNSS et la CARFO afin de préserver leur viabilité financière.

D’éminents communicateurs venus de la CIPRES, du BIT, du Maroc, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal ont partagé leur expérience en matière de retraite. Les groupes de panels développés ont porté sur la revue diagnostique et les facteurs de pérennité des régimes de retraite au Burkina Faso, la gouvernance et gestion des ressources des organismes de prévoyance sociale (OPS), le dialogue entre OPS et retraités et enfin les perspectives.

Pour le compte de la CNSS, Abdou Zerbo, Yacouba Ouédraogo, Laurentine Zida et Edmond Sawadogo ont livré des communications. Ce qui a naturellement suscité des réactions. Notamment celles relatives à l’âge de la retraite où suggestion a été faite qu’elle soit fixée à 60 ans pour tous et non selon la catégorie professionnelle et à la revalorisation des pensions.

A ce sujet, le Directeur général de la CNSS Lassané Savadogo dira ceci : « la revalorisation des pensions est une bonne idée mais si les cotisations sont dérisoires c’est naturellement que les pensions seront dérisoires. Mais la réflexion se poursuivra toujours dans le souci du bien être des retraités car nous sommes là pour eux. » Il a en outre promis que l’accent sera mis sur l’assurance volontaire pour une plus grande couverture sociale. Car selon l’exposé de Edmond Sawadogo, « sur une prévision de 45 000 assurés volontaires.

par an, la CNSS depuis 2006 ne compte que 9 712 assurés volontaires, avec un taux de couverture estimé à 5,2% ».

C’est trois jours durant qu’ils ont tous échangé sous la présidence du Ministre de la Fonction Publique, du travail et de la Protection Sociale qui n’a pas manqué d’exprimer son désir de satisfaire aux mieux les retraités et pérenniser les paiements de leurs droits en tant qu’assurés sociaux.

A l’issue de 72 heures de partages d’expériences et de réflexions, des recommandations ont été faites. La Directrice générale de la protection sociale a livré le rapport général qui a été adopté sous réserve de l’intégration des observations.

Au nom du Premier ministre, le ministre Clément P. Sawadogo a clôturé officiellement la cérémonie le samedi 14 janvier 2016.