Présentation du SYAPRO

lundi 24 mars 2014

1- Contexte et justification

La communication est communément acceptée comme l’une des activités fondamentales dans la promotion d’une culture de prévention des risques professionnels. Le contexte africain étant marqué par le fort taux d’analphabétisme, l’audiovisuel est vite apparu comme le support approprié pour informer, éduquer et former en sécurité et santé au travail. Pendant longtemps, les productions de l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) de France ont été les seuls supports utilisés dans presque tous les pays francophones d’Afrique.

En 1987, la Caisse nationale de sécurité sociale du Burkina crée, dans son service de Prévention des risques professionnels, une cellule de production de supports audiovisuels destinés à la sensibilisation. L’expérience est appréciée par les autres organismes de sécurité sociale de la sous-région et successivement à Nouakchott (Mauritanie) en 1992 et à Saint Etienne (France) en 1993, l’idée de créer un cadre de réflexion sur le rôle et la place de l’audiovisuel dans les actions de prévention des risques professionnels est née et a été murie. La Caisse nationale de sécurité sociale du Burkina était tout indiquée pour abriter cette rencontre compte tenu de son expérience dans la production des supports audiovisuels de prévention des risques professionnels.

2- Création du SYAPRO

Le Symposium sur l’Audiovisuel et la Prévention des Risques Professionnels de Ouagadougou en abrégé SYAPRO est une manifestation sous régionale organisée tous les trois ans par la Caisse nationale de sécurité sociale du Burkina, sous l’égide de l’OIT, de l’OMS et de l’AISS. Le SYAPRO, à l’instar du Forum des Comités de santé et de sécurité au travail de Cotonou, du Salon de la créativité en matière de prévention de Niamey, de l’Observatoire des accidents de travail et maladies professionnelles d’Abidjan, est une activité spécialisée de l’Interafricaine de la prévention des risques professionnels (IAPRP), organe de coordination des activités de prévention des risques professionnels constitué pour l’essentiel par les organismes nationaux de protection sociale et les structures publiques et privées de sécurité et santé au travail des pays francophones d’Afrique. La première édition du SYAPRO a eu lieu en septembre 1994.

3- Objectifs

Les objectifs initiaux du SYAPRO sont :

  • mettre en place des programmes destinés à asseoir, consolider et développer l’utilisation des techniques audiovisuelles dans les actions de prévention des risques professionnels ;
  • établir et intensifier les échanges au plan africain dans le domaine des productions audiovisuelles et de la communication en sécurité et santé au travail ;
  • promouvoir la formation des techniciens de l’audiovisuel pour les besoins de prévention des risques professionnels au niveau des organismes nationaux de sécurité sociale d’Afrique ;
  • raffermir les échanges internationaux pour une plus grande connaissance des expériences et des progrès accomplis dans la prévention des problèmes liés au travail ;
  • instituer un partenariat avec le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) à travers l’offre à chaque édition d’un prix dénommé « Prix santé et sécurité au travail ».

4- Les acquis du SYAPRO

Au jour d’aujourd’hui, le SYAPRO a produit les résultats suivants :

  • organisation tous les 30 avril de chaque année de la « Journée africaine de la prévention » dans tous les pays francophones d’Afrique ;
  • Institution du « Prix santé et sécurité au travail » aux éditions du FESPACO ;
  • création du centre de formation des contrôleurs de prévention à Dakar au Sénégal ;
  • création du Centre de production et de formation en audiovisuel et communication en entreprise (CPFACE) à Ouagadougou au Burkina Faso. La Caisse nationale de sécurité sociale abrite cette structure ;
  • développement de la production audiovisuelle en sécurité et santé au travail dans les pays membres de l’Interafricaine de la prévention des risques professionnels (IAPRP) ;
  • développement de la coproduction des supports audiovisuels entre institutions membres de l’Interafricaine de la prévention des risques professionnels (IAPRP) ;
  • animation d’un module de formation sur la Communication pour le changement de comportement en milieu de travail dans les universités et centres de formation de la sous région.

5- Thèmes des différents SYAPRO

Au fil des éditions, le SYAPRO a permis de réfléchir sur les thèmes suivants :

  • Audiovisuel et prévention des risques professionnels (1er SYAPRO – 20 au 23 septembre 1994) ;
  • Cultures africaines et prévention des risques professionnels (2è SYAPRO - 23 au 26 septembre 1997) ;
  • Education des adultes et prévention des risques sur les lieux de travail (3è SYAPRO – 26 au 29 septembre 2000) ;
  • Médias et prévention des risques professionnels (4è SYAPRO – 23 au 26 septembre 2003) ;
  • Télévisions africaines et prévention des risques sur les lieux de travail (5è SYAPRO – 26 au 29 septembre 2006) ;
  • rôle des radios dans la promotion d’une culture de prévention des risques professionnels en Afrique (6è SYAPRO – 22 au 25 septembre 2009) ;
  • communicateurs traditionnels et vulgarisation des concepts de prévention des risques professionnels en Afrique (7è SYAPRO – 25 au 28 septembre 2012).

6- La 8ème édition du SYAPRO

Le 8ème Symposium sur l’Audiovisuel et la Prévention des Risques Professionnels de Ouagadougou (SYAPRO 2015) est prévu pour se tenir du 14 au 18 septembre 2015 sur le thème : « l’audiovisuel et la communication pour le développement (C4D) : un atout pour le cadre promotionnel de la sécurité et santé au travail ».

Au titre des activités, il est prévu :

  • un panel sur le cadre promotionnel de la SST ;
  • conférence publique sur le thème central ;
  • diverses communications sur des sujets se rapportant à la promotion de la sécurité et santé au travail, à l’audiovisuel et à la communication ;
  • des concours et ateliers techniques ;
  • des tables rondes etc.

En marge du programme officiel se tiendra diverses rencontres telles que :

  • la rencontre-bilan de la campagne sous régionale de prévention des risques professionnels ;
  • la concertation des différentes associations, ONG et centres de formation en SST ;
  • la concertation des DG/ ONSS ...

Résultats attendus

  • les échanges entre institutions, structures et organisations de sécurité et santé au travail sont renforcés ;
  • la convention n°187 et la recommandation n°197 de l’OIT sur le cadre promotionnel de la SST sont vulgarisées dans les pays membres de l’Interafricaine de la prévention des risques professionnels (IAPRP) ;
  • une coopération sur le cadre promotionnel de la SST existe entre les institutions, structures et organisations de sécurité et santé au travail ;
  • la production audiovisuelle (affiches, films et spots) et les actions de communication pour la promotion de la SST se développent.

Participation

Près de 400 personnes provenant d’Afrique, d’Europe et d’ailleurs sont attendues à cette 8ième édition du SYAPRO. Ce sont :

  • les représentants d’organismes de sécurité sociale et de sécurité et santé au travail d’Afrique ;
  • les organisations d’employeurs et de travailleurs ;
  • les organisations internationales telles que l’OIT, l’AISS, l’OMS, la CIPRES ;
  • des personnes ressources de la sécurité et santé au travail et des médias ;
  • les associations nationales et internationales de journalistes en sécurité et santé au travail ;
  • les universités et centres de formation et de recherche ;
  • les personnalités du monde scientifique, les anciens Directeurs Généraux d’organismes de sécurité sociale de la sous-région, les anciens conférenciers du SYAPRO,
  • les comités de santé et de sécurité au travail d’entreprises nationales et sous régionales.

7- Ressources

Les charges d’organisation du 8ème SYAPRO sont assurées par :

  • la Caisse nationale de sécurité sociale du Burkina Faso à l’instar de ce qui se passe pour les autres manifestations régionales du même type dans les autres pays ;
  • le Secrétariat permanent de l’Interafricaine de la Prévention des risques professionnels (IAPRP) ;
  • des frais d’inscription d’un montant de cinquante mille (50 000) francs CFA par participant non membre de l’IAPRP.